PageInitial Patrimoine, Sculptures et fontaines, Colonne Louis XVI
Patrimoine, Sculptures et fontaines

Sculptures et fontaines

Colonne Louis XVI
Photo : Lucie Cadorel
  • Colonne Louis XVI
  • Hauteur 3 m
  • Matériau Calcaire
  • Auteur Dominique Molknetch
  • 14 septembre 1823
  • Dressée entre les cours Saint-pierre et Saint André, cette colonne commémorative, dédiée au roi sous le règne duquel la ville de Nantes connut tant de transformations urbaines est un des rares exemples(avec celui du Loroux- Bottereau) de monument portant encore l'effigie de Louis XVI. En effet à l'initiative de Mathurin Crucy, architecte de la Ville, un groupe de 14 architecte proposa à l'assemblée municipale, en janvier 1790 de lancer une souscription publique pour élever la colonne (le développement du néoclassicisme avait entraîné l'usage de plus en plus répandu de la colonne monumentale, retour à l'art de l'antiquité). Le piédestal et le fût, réalisés dès 1790, devaient recevoir une statue de Louis XVI, restaurateur de la liberté, vêtu à l'antique. L'arrestation du roi à Varennes (21 juin 1791) fit modifier le projet et on commanda au sculpteur Lamarie une figure en bronze de la Liberté. La Terreur en empêcha la réalisation et lorsque Napoléon vint à Nantes en août 1808 pour une visite officielle importante, on envisagea d'y dresser une statue de l'empereur. Seul un aigle impérial fut hissé au sommet de la colonne, élément de décoration éphémère installé sur les cours en l'honneur de l'empereur résidant quelques jours à l'hôtel d'Aux voisin. En 1814, après la chute de Napoléon, Mathurin Crucy proposa que Jean Debay père sculptât un Louis XVI en costume à la française, accompagné par des figures marquantes de l'histoire bretonne: Du Guesclin, Olivier de Clisson, Anne de Bretagne et Arthur III. C'est finalement Dominique Moknecht, sculpteur municipal qui, en 1823, fut chargé de réaliser l'ensemble des statues. Louis XVI en costume romain fut enfin posé sur le piédestal et la colonne inaugurée solennellement le 14 Septembre 1823, lors de la venue à Nantes de la duchesse d'Angoulême. La statue a été refaite à l'identique en 1926, lors de la restauration de la colonne.
  • Louis XVI est représenté dans une attitude sereine dans le main gauche il tient le bâton de commandement et dans la droite son testament. Les plis de son drapé tombent d'une façon rigide à la manière de la statuaire médiévale. le visage à sans doute été travaillé au trépan pour les orbites des yeux, narines, commissures des lèvres. Cette statue donne l'image d'un souverain bienveillant qui a perdu tous les attributs de guerrier: ni cheval, ni captif enchaîné tel qu'on l'imaginait dans les premières années de la Révolution.
  • Place Maréchal Foch