Parcs et jardins

Mort du docteur Jean-Marie Ecorchard

Vipère aspic © Patrick JEAN Muséeum histoire naturelle de Nantes
  • Malgré son désintéressement, Ecorchard n'aura pas la joie de voir son jardin restauré, la mort va le surprendre dans l'exercice de son art.
  • Au cours d'une herborisation avec un groupe d'étudiants, il est piqué par une vipère. Plus préoccupé par sa démonstration que par sa propre santé, il tarde à faire cautériser la plaie. Quand il consent à se faire soigner, il est déjà trop tard. Après une longue agonie de près de trois mois, le Docteur Jean-Marie Ecorchard s'éteint le 17 Décembre 1882.
  • Il sera enterré dans son pays natal à Lohéac en Ille-et-Vilaine.