Parcs et jardins

Le Jardin des Plantes, établissement municipal

Allée de la musique
© Seve Allée de la musique
Les tulipiers ont aujourd'hui remplacé les Magnolia
  • Il faut attendre l'automne 1819 pour que le jardin ex bien national soit transféré du département à la ville. Après des discussions qui durent plusieurs mois, la ville obtient la cession gratuite. L'accord est officialisé le 10 Août 1820 par une ordonnance de Louis XVIII "Louis par la grâce de Dieu, Roi de France et de Navarre, avons ordonné et ordonnons ce qui suit : Article 1 - le terrain de la Pépinière du Département de Loire Inférieure sera cédé à la Ville de Nantes pour l'établissement d'un jardin botanique". Le procès-verbal de remise à la Ville est signé le 12 Septembre 1820 par le Préfet De Brosses et le Maire de Nantes Louis Lévêque. Le Jardin des Plantes de Nantes vient enfin d'acquérir son statut définitif. C'est en 1820 également, mais avant que le jardin ne devienne municipal, qu'Hectot réussit à faire l'acquisition auprès d'un horticulteur amateur, M. Grellier, de 62 magnolias. Ce lot remarquable sert à réaliser l'allée de séparation (actuelle allée de la musique) entre le jardin botanique et le jardin paysager.
  • Malgré les efforts d'Hectot, au moment où il quitte ses fonctions le jardin est dans un état très précaire. Ferdinand Favre dira plus tard "quand la ville a récupéré le jardin, il méritait à peine sa dénomination".