Claude Ponti au jardin

Le jardin Kadupo

L'amedea larmea
Dessin : Claude Ponti

L'amedea larmea

Amédée Larméo était un acteur réputé du théâtre de Nantes à la fin du XIXème siècle.
Le cœur brisé par une histoire d'amour qui finissait mal en générale, car son amante était la femme d'un général d'infanterie, elle pleurait tout le temps, retardant son entrée en scène.
Si bien que son partenaire le célèbre Fradigant Patarson lui disait au moment d'enter en scène:
«Arrête de pleurer et puis c'est à toi!»
qui devint:
«Arrête! Et pis c'est à toi! pleureuse!
Puis:
«épicéa toi, pleureuse!»
Qui se déforma par la magie de la volonté populaire:
«épicéa pleureur.»

L'exemplaire du Jardin des Plantes de Nantes est bien un Amédea Larmea, planté par l'épouse du Conservateur des Archives de la Tristesse Mélancolique Inextinguible en mars 1912.

Photo permise. Mouchoirs autorisés. Le publique aura l'amabilité de ramasser les mouchoirs prêtés à l'épicéa qui en fait une consommation hallucinante.